ACTUALITÉS

L’UE veut imposer l’installation de panneaux PV sur les toits des bâtiments publics et commerciaux d’ici 2025

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé un décret imposant l’installation de panneaux solaires sur les toits des bâtiments commerciaux et publics d’ici 2025, et sur les toits des bâtiments résidentiels d’ici 2029. L’objectif de l’UE en matière d’énergie renouvelable a été porté de 40 à 45 %.

La Commission européenne porte sa « stratégie visant à s’affranchir le plus rapidement possible des combustibles fossiles russes » à « un nouveau niveau », a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, lors d’une conférence de presse consacrée au plan REPowerEU.

La Commission propose d’imposer l’installation de toits solaires sur les bâtiments commerciaux et publics à partir de 2025, et sur les nouveaux bâtiments résidentiels à partir de 2029. « Je sais que c’est ambitieux, mais c’est réaliste, nous pouvons le faire », a déclaré Ursula von der Leyen, soulignant que l’investissement dans les énergies renouvelables est la « grande priorité » de l’Union européenne.

La Commission a également indiqué qu’elle portait son objectif en matière d’énergies renouvelables pour 2030 de 40 à 45 %. L’accélération de la délivrance des autorisations relatives aux projets d’énergie renouvelable jouera un rôle essentiel dans la réalisation de cet objectif, a-t-elle ajouté. La Commission souhaite également que les États membres définissent des « zones prioritaires pour le développement des énergies renouvelables » afin d’accélérer les processus d’autorisation. « Le délai de délivrance des permis y serait ramené à un an », ce qui représente une amélioration substantielle par rapport à la moyenne actuelle de six à neuf ans, a déclaré Mme von der Leyen.

La stratégie comprend également la mise en place d’un objectif de 592 GWac (740 GWdc) pour l’énergie solaire dans l’Union européenne d’ici à 2030. « Cet objectif est plus élevé que les projections du marché mondial de SolarPower Europe, qui prévoient 672 GWdc d’ici la fin de la décennie, selon le principe du statu quo », a déclaré l’organisme professionnel SolarPower Europe dans un communiqué.

Les demandes dans ces zones spécifiques bénéficieraient d’un délai de décision de 14 jours, selon un document ayant fuité et auquel pv magazine a eu accès. Les demandes relatives à des implantations sur des sites réhabilités (toujours dans ces zones) devraient elles être traitées dans un délai de six à neuf mois, de même que pour les systèmes EnR dont la capacité de production est inférieure à 150 kW. Parmi les autres propositions annoncées figure une augmentation de l’objectif d’efficacité énergétique de l’UE pour 2030, qui passerait de 9 à 13 %.

« Aujourd’hui, la Commission européenne reconnaît l’immense potentiel de l’énergie solaire en toiture – ainsi que la nécessité d’une main-d’œuvre solaire en effectif suffisant pour déployer les installations sur toit et à grande échelle à travers l’Europe », a déclaré Dries Acke, le directeur des politiques chez SolarPower Europe. « Nous anticipons jusqu’à 1,1 million d’emplois dans le secteur solaire en Europe d’ici 2030, et le Partenariat pour les compétences solaires de l’UE aidera à fournir les travailleurs sur le terrain. »

Source : Pv Magazine

Nos autres actualités