ACTUALITÉS

[Tribune SolarPower Europe] 2021 et au-delà : la production solaire européenne doit briller à nouveau

La pandémie actuelle a perturbé la chaîne d’approvisionnement et cet hiver, les Européens doivent faire face à des coûts énergétiques sans précédent, en raison des prix mondiaux extrêmement élevés du gaz. Cette année de difficultés a montré que l’Europe doit, plus que jamais, accélérer le déploiement des énergies renouvelables pour fournir à notre économie une énergie fiable, propre et à faible coût.

L’Europe a un intérêt stratégique évident à soutenir le redéveloppement de la fabrication de panneaux solaires photovoltaïques sur le continent – cela va de pair avec la poursuite de l’expansion des énergies renouvelables en Europe. La crise des semi-conducteurs de 2021 et les conséquences d’une pression excessive sur les chaînes d’approvisionnement de notre industrie automobile et des onduleurs nous ont appris une chose : une industrie ne peut se développer durablement qu’avec une vision stratégique claire de sa chaîne de valeur. Le marché européen de l’énergie solaire photovoltaïque connaît une courbe de croissance exponentielle, qui devrait faire du solaire le principal producteur d’énergie au cours de la prochaine décennie. Pour maintenir cette croissance, il faudra redévelopper une importante capacité de production européenne pour les technologies innovantes et diversifier les chaînes d’approvisionnement pour nos développeurs.

SolarPower Europe envisage une production de 20 GW en Europe d’ici 2025 tout au long de la chaîne de valeur du solaire photovoltaïque, du polysilicium au module, en coordination avec l’industrie des composants et des équipements, et en s’adaptant aux besoins de nos développeurs de projets. C’est l’objectif que nous avons fixé à l’Initiative solaire européenne, une alliance industrielle que nous avons lancée en février de cette année et qui facilite le redéveloppement de projets industriels en Europe. Actuellement, dans l’UE, chacun des segments des lingots/plaquettes et des cellules a des capacités de 1 GW ou moins. Il existe plusieurs fabricants de modules inférieurs au GW, avec une capacité combinée d’environ 6-7 GW, mais seuls un fabricant de silicium et quelques fabricants d’onduleurs peuvent produire des quantités équivalentes au GW. Dans ces conditions, nous avons fixé un objectif ambitieux, mais la réalité demeure : ce n’est qu’avec des usines à l’échelle du GW que l’Europe pourra atteindre la compétitivité des coûts au niveau mondial.

Des raisons d’être optimiste

L’année 2021 a été marquée par des défis pour le secteur de l’énergie solaire photovoltaïque, mais malgré cela, plusieurs fabricants de cellules et de modules ont fait des avancées significatives. Meyer Burger a ouvert deux sites de production en Allemagne de l’Est avec une capacité de production annuelle de 0,4 GW de cellules et de modules solaires, et a obtenu un financement pour atteindre dès l’année prochaine une production de 1,4 GW et de 1 GW, respectivement pour les cellules et les modules. Entre-temps, Oxford PV a achevé la construction de son site de Brandebourg et prévoit que la ligne commencera à produire à plein régime en 2022. NexWafe a reçu un investissement stratégique de la part de l’investisseur solaire mondial Reliance, ce qui lui permet de démarrer la production en Allemagne en 2022, avec des plans pour passer à 3 GW dès 2025.

Oxford PV, qui a atteint en décembre 2020 un nouveau record mondial d’efficacité des cellules de 29,52 %, espère commencer la production au début de 2022. Image : Oxford PV

Il est particulièrement intéressant de voir que la vague d’investissements concerne les premières étapes de la chaîne de valeur, montrant les premiers signes d’un mouvement coordonné du marché à travers l’industrie. Norwegian Crystal a annoncé son intention de redévelopper 10 GW de production de lingots en Europe, tandis que NorSun a doublé sa capacité de production de lingots et de plaquettes pour atteindre 1 MW en 2021. Nous constatons également que les industries du verre solaire et des encapsulants se mobilisent pour faire en sorte que la réindustrialisation solaire de l’Europe soit un effort sur toute la chaîne de valeur.

Reconnaissance et récompense

Avec des développements industriels significatifs tout au long de la chaîne de valeur, il n’est pas surprenant que les décideurs politiques reconnaissent de plus en plus le potentiel de la fabrication solaire européenne. La stratégie industrielle révisée de la Commission européenne, publiée en mai, identifie le solaire photovoltaïque comme l’un des 14 écosystèmes industriels clés pour l’UE et reconnaît le rôle important de l’Initiative solaire européenne. Dans la seconde moitié de l’année 2021, la publication du rapport de la Commission sur les « Progrès en matière de compétitivité des technologies énergétiques propres » indique que l’industrie « se développe à une vitesse inattendue » et reconnaît le leadership mondial de l’UE dans plusieurs parties de la chaîne de valeur, notamment la R&D, la production de polysilicium et les équipements pour la fabrication de PV.

La reconnaissance au niveau politique s’est traduite par de solides avantages financiers pour la fabrication européenne, avec plusieurs annonces clés en 2021. En Italie, Enel Green Power est l’un des sept premiers projets à grande échelle à être attribué dans le cadre du premier Fonds d’innovation de l’UE. Le prix financera une mise à l’échelle de 3 GW de l’usine d’hétérojonction bifaciale d’Enel à Catane. Vitrine parfaite de la valeur ajoutée de la recherche et du développement en Europe, cette technologie innovante offre des performances supérieures à celles des modules photovoltaïques classiques.

Prochaines étapes

En l’absence d’un soutien financier permettant de réduire les risques de réinvestissement dans des capacités de production stratégiques, l’industrie aura du mal à maximiser son potentiel et à atteindre les objectifs climatiques du continent. Le récent renouvellement du programme InvestEU est l’occasion idéale de faire de la Banque européenne d’investissement le bras armé de la stratégie industrielle de l’UE en matière d’investissement industriel.

Au-delà du financement, nous devons également veiller à ce que nos fabricants soient sur un pied d’égalité avec leurs concurrents mondiaux. Les fabricants doivent avoir accès à des environnements commerciaux compétitifs à l’échelle mondiale, tels que l’électricité à des prix concurrentiels ou un accès facilité aux terrains. La durabilité des produits solaires doit être mieux valorisée, sans menacer la compétitivité des produits solaires et en maintenant une saine concurrence sur les prix.

Avec ces conditions en place et une industrie européenne unie, nous pouvons faire passer la fabrication de produits solaires de l’UE au niveau supérieur. Pour l’année prochaine, l’opportunité se poursuit avec l’annonce historique par la Commission d’une stratégie solaire européenne. Attendue pour le deuxième trimestre 2022, SolarPower Europe travaillera avec ses membres et les parties prenantes pour s’assurer que cette prochaine communication soutiendra le potentiel massif de l’industrie européenne de fabrication de produits solaires à travers la chaîne de valeur.

Nos autres actualités