ACTUALITÉS

La filière solaire réalise un nouveau record, avec 2 687 MW raccordés sur 2021

Selon le nouveau Panorama de l’électricité renouvelable, l’électricité produite par la filière solaire a atteint près de 14,3 TWh sur l’année, soit une augmentation de 12,6 % par rapport à 2020. Pour la première fois, la production solaire a couvert 3 % de la consommation électrique française totale (contre 2,8 % en 2020).

« Une année record », c’est ainsi que le nouveau Panorama de l’électricité renouvelable, publié par le SER, RTE, Enedis et l’Agence ORE qualifie les performances réalisées par la filière solaire photovoltaïque sur l’année 2021. En effet, 2 687 MW de nouvelles capacités ont été raccordées sur douze mois, soit une progression de 25,9 % par rapport à 2020. Le dernier trimestre 2021 a été particulièrement dynamique, avec 761 MW mis en service, soit presque autant en trois mois que sur toute l’année 2020. Au 31 décembre, le parc solaire atteint donc une capacité totale de 13 067 MW, dont 806 MW sur le réseau de RTE, 11 549 MW sur celui d’Enedis, 559 MW sur les réseaux des ELD et 152 MW sur le réseau d’EDF-SEI en Corse.

A l’heure actuelle, en prenant en compte la puissance installée hors Corse (soit 12 915 MW), 64,3 % de l’objectif 2023 défini par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) est rempli. A fin 2023, la PPE vise un parc de 20 100 MW, ce qui supposera l’accélération de cette dynamique avec le raccordement de 3 500 MW/an sur les deux prochaines années, comme le note le document.

Autre record, l’électricité produite par la filière solaire a atteint près de 14,3 TWh sur 2021, soit une augmentation de 12,6 % par rapport à l’année précédente. La région Nouvelle-Aquitaine est la plus productrice, avec 3,8 TWh, précédant l’Occitanie et la région Provence Alpes-Côte d’Azur (respectivement 3,0 TWh et 2,1 TWh). La production de la filière atteint pour la première fois en 2021 un taux de couverture de 3 % de la consommation électrique (contre 2,8 % en 2020). De juin à août 2021, des niveaux records de plus de 5 % ont même été enregistrés. En termes géographiques, ce taux de couverture annuel atteint 10,8 % en Corse, et respectivement 8,8 et 7,9 % sur les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie.

La région Nouvelle-Aquitaine reste la région dotée du plus grand parc installé, avec 3 264 MW au 31 décembre 2021, suivie par la région Occitanie, qui héberge un parc de 2 623 MW. Enfin, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur occupe le troisième rang, avec un parc de 1 653 MW. Les trois régions dont le parc installé a marqué la plus forte progression en 2021 sont la Nouvelle-Aquitaine, l’Occitanie et le Grand Est avec des augmentations respectives de leur parc installé de 584 MW, 457 MW et 310 MW.

11 048 MWc en développement

Par ailleurs, le volume des installations solaires en développement était de 11 048 MW au 31 décembre 2021, dont 6 172 MW sur le réseau d’Enedis, 4 745 MW sur le réseau de RTE, 72 MW sur le réseau d’EDF-SEI en Corse et 59 MW sur les réseaux des ELD. Sur l’année, la puissance des projets en développement marque une progression importante de 31 %, qui confirme les fortes augmentations observées depuis 2018, avec notamment un doublement des capacités en projet sur le réseau de RTE, comme le note le panorama.

Au total, sur 2021, la puissance totale du parc électrique EnR – hydroélectricité, éolien, solaire photovoltaïque, et bioénergies confondus – s’est élevée à 59 781 MW. Cela représente une hausse de près de 4 GW (3 951 MW) sur l’année, en particulier grâce aux filières solaire photovoltaïque et éolienne (respectivement 2 687 MW et 1 202 MW de nouvelles capacités raccordées).

Nos autres actualités